More titles to consider

Shopping Cart

You're getting the VIP treatment!

With the purchase of Kobo VIP Membership, you're getting 10% off and 2x Kobo Super Points on eligible items.

itemsitem
See your RECOMMENDATIONS

Synopsis

Méfiez-vous des apparences.

Résumé :

De retour chez lui après un long voyage, Louis découvre que son appartement a été cambriolé. Tout a été vidé, il ne reste rien. Il en profite pour tirer un trait sur son ancienne vie et part s’installer à l’Hôtel de la Croisée, chambre 405.
On découvre alors que la gérante d'une boîte de nuit fouille les salles de bains depuis plusieurs mois. Il ne lui reste que deux chambre à «visiter», la 405 et la 428 qui, hélas, sont occupées par des clients «longue durée».
Que cherche-t-elle ?
Va-t-elle réussir ?
Les méthodes bancales qu’elle va choisir pour arriver à ses fins vont amener une galerie de personnages hauts en couleurs à interagir et à se confronter dans un final vaudevillesque.

Les Deux Dernières est un roman à suspense atypique. L’absence d’unité de lieu et de temps permet une immersion totale. L’imaginaire du lecteur peut ainsi s’exprimer librement, guidé par des personnages attachants et contrastés.
L’humour satirique, qui allège les cotés sombres des protagonistes, contribue à faire de ce roman le divertissement idéal du moment.


Extrait. Chapitre 4, Le Couturier :

Le médecin, recommandé par Paul, installa Louis sur un fauteuil de dentiste éclairé par une poursuite fixée au plafond. Les murs rouge foncé de la pièce – grande et carrée – étaient parsemés de lignes horizontales de longueurs différentes.
Le praticien s’affairait devant un évier démesuré en émail blanc. Il portait une blouse noire, un pantalon noir, des cheveux noirs très courts sur d’épais sourcils noirs. Il mettait avec minutie toutes sortes d’outils sur une tablette en métal en chantonnant Play me again. Il devait mesurer à peine un mètre soixante et le bout de tee-shirt blanc qui débordait sur son cou lui donnait l’apparence peu sécurisante d’un curé de campagne.
Lassé d’attendre, Louis se leva et s’approcha d’un mur. Les lignes devinrent des mots. Puis des phrases. Des centaines de bouts de phrases :
« plaie à l’épaule par cutter de tapissier
contusions multiples par bris de double vitrage
fracture ouverte contre pare-chocs d’un véhicule de police »
Il eut un brusque mouvement de recul en pivotant vers la sortie.
Le médecin, en travers de son chemin, leva vers lui un regard noir en terminant d’enfiler son deuxième gant en latex noir :
– Ce sont tous mes trophées. Jeune homme. Rassurez-vous. Je ne suis qu’un humble praticien.
Il sourit sincèrement à son patient et libéra un maximum de dents parfaitement blanches et bien rangées.
Louis se jura de lui en coller une à la moindre nouvelle alerte. Il retourna s’asseoir, escorté par une ombre et le cliquetis des scalpels.

Ils ont lu Les Deux Dernières :

Auraba (Seattle, WA USA)
Originalité, style et rythme. J'ai vraiment beaucoup aimé et je me suis amusée en lisant ce livre original et très rythmé. Très bien !

Bande-Annonce vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=tMwxY_6k0H8

You can read this item using any of the following Kobo apps and devices:

  • DESKTOP
  • eREADERS
  • IOS
  • ANDROID
  • TABLETS
  • WINDOWS