A Rakuten Company

More titles to consider

Shopping Cart

itemsitem

Synopsis

L’histoire des sociétés et celle de l’Église ont largement documenté les désordres causés, au fil des siècles, par les annonces, données pour prophétiques, de l’imminence du « temps de la fin », véhiculées par des prédicateurs persuadés d’être chargés par Dieu de prévenir l’humanité et de l’appeler à la pénitence. Ces faits – qui ont souvent eu des conséquences religieuses et sociales graves –, prouvent que la ferveur, et la sincérité ne prémunissent pas de l’erreur celles et ceux qui se croient investis de cette mission, ni les auditeurs qui y accordent foi.
Toutefois, Paul, qui a été confronté à une agitation eschatologique prématurée et y a résisté, n’en a pas tiré la conséquence que les événements, annoncés à tort, comme imminents, n’auraient jamais lieu. Au contraire, il en a confirmé la réalisation, et détaillé les circonstances. Et s’il n’a pas précisé ce qu’il y aurait lieu de faire alors, il n’en a pas moins donné des consignes générales qu’il ne faudrait pas négliger. À tous d’abord : «tenez bon, gardez fermement les traditions que vous avez apprises de nous, de vive voix ou par lettre.» (2 Th 2, 15) ; puis à Timothée : «garde le dépôt» (1 Tm 6, 20).
D’autres passages du NT donnent aux croyants qui se préparent dès maintenant aux événements eschatologiques des consignes précises. Y sont mentionnées quatre vertus indispensables pour ne pas apostasier ni suivre l’Antichrist : fermeté, vigilance, patience, constance. Le Christ lui-même a dûment averti ses disciples de rester vigilants pour ne pas se laisser surprendre par la soudaineté de la venue du Jour du Seigneur. On notera également la réitération, dans plusieurs passages du NT (Mt 24, 42-44 ; 1 Th 5, 4-8 ; 2 P 3, 10-12 ; Ap 3, 3 ; 16, 15), de la métaphore prégnante du «voleur», qui avertit du caractère soudain et imprévisible de l’avènement du Jour du Seigneur.
Ces citations constituent une précieuse anthologie néotestamentaire de textes relatifs aux événements ultimes qui précéderont le retour du Christ, et des vertus dont les croyants doivent faire preuve en tout temps pour ne pas se laisser entraîner à l’apostasie ni se rallier à l’Antichrist, lorsqu’adviendra la courte mais terrible période de son règne maléfique. L’Apôtre a prévenu : «Un temps viendra où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine, mais au contraire, au gré de leurs passions et l’oreille les démangeant, ils se donneront des maîtres en quantité et ils se détourneront de l’écoute de la vérité pour se tourner vers les fables» (2 Tm 4, 3-4).
L'auteur invite les croyants à entrer, par la méditation et la prière, en communion avec les nombreux croyants qui se croient seuls, comme Elie, au milieu d’un monde de plus en plus éloigné de Dieu et d’une chrétienté assoupie, «car c’est pour eux qu’est la promesse, ainsi que pour leurs enfants et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera» (Ac 2, 39).

You can read this item using any of the following Kobo apps and devices:

  • DESKTOP
  • eREADERS
  • TABLETS
  • IOS
  • ANDROID
  • WINDOWS