More titles to consider

Shopping Cart

You're getting the VIP treatment!

With the purchase of Kobo VIP Membership, you're getting 10% off and 2x Kobo Super Points on eligible items.

itemsitem
See your RECOMMENDATIONS

Synopsis

Les deux premières parties de ce livre constituent une anthologie des affres et des conséquences de l’affrontement doctrinal et religieux multiséculaire qui opposa, de manière souvent dramatique, les deux confessions de foi, rivées l’une à l’autre autant que rivales l’une de l’autre.
Intitulée «“Vos frères qui vous haïssent...” la 1ère partie illustre cet état d’esprit par de nombreux extraits de textes antijudaïques, depuis les origines jusqu’au milieu du XXe s., identifiés dans de nombreux manuels d’enseignement religieux des XIXe et XXe siècles, et par une anthologie de propos émis par des papes et par la presse catholique entre 1870 et 1938.
Intitulée «Un “autre regard” : L’Église redécouvre le peuple juif», la 2ème partie retrace et analyse la découverte progressive par les chrétiens, entre 1920 et 1950, de la nature préjudiciable de leur attitude à l’égard du peuple juif ; un examen de conscience qui donna lieu à des rencontres informelles, puis à des tentatives officieuses de nouer des relations positives entre chrétiens et juifs, mais buta sur le «hors de l’Église, pas de salut».
Dans la troisième partie, intitulée «Résistance à l’apostasie», le lecteur découvrira que, loin d’être un brûlot négatif, ce livre veut montrer qu’au travers des lenteurs et des résistances humaines, l’Esprit de Dieu mène irrévocablement à son terme son dessein de salut de tous les hommes, qui passe par la reconstitution de son peuple parvenu à sa plénitude messianique et par la fusion, en son sein, des nations chrétiennes restées fidèles au temps de l’épreuve ultime.
L’auteur souhaite :
– Que les chrétiens découvrent, dans le récit biblique de la séparation entre le royaume d’Israël et celui de Juda (1 R 12), la préfiguration du schisme entre l’Église et le judaïsme.
– Qu’à la lumière des Écritures juives et chrétiennes, ils comprennent que la réunion «des fils de Juda et des fils d’Israël» (Os 2, 2) est le type prophétique de celle des chrétiens et des juifs qui constitueront «l’Israël de Dieu» (Ga 6, 16).
– Qu’ils s’imprègnent de la typologie scripturaire, selon laquelle les «deux bois» (Joseph et Juda) en constituent «un seul» (Ez 37, 19), et que «des deux, [le Christ] a fait un» (Ep 2, 14), «l’un et l’autre» ayant, «en un seul Esprit, libre accès auprès du Père» (v. 18).
– Qu’avec la tradition rabbinique, ils croient que «tout Israël a part au monde à venir» (Michna Sanhedrin 10, 1), et avec Paul, que «tout Israël sera sauvé» (Rm 11, 26).
L’auteur espère sensibiliser les chrétiens à la typologie trinitaire de l’unité des juifs et des chrétiens, que le Christ a faits «un, comme [son] Père et lui sont un» (Jn 17, 22), sans que soit modifié le dessein éternel du Créateur, tant dans l’ordre ontologique – «le Juif d’abord, le Grec [non-Juif] ensuite» (Rm 1, 16) –, que dans l’ordre sotériologique – «le salut vient des juifs» (Jn 4, 22).

You can read this item using any of the following Kobo apps and devices:

  • DESKTOP
  • eREADERS
  • TABLETS
  • IOS
  • ANDROID
  • WINDOWS